ww
w.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr www.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
ww
w.cgb.fr
18
18
18
18
• Éditer une fiche monnaie au format pdf :
Cette fiche reprend l’ensemble des infor-
s de diagnostic, de classement, les
ntaires et intègre un flash-code per-
mettant via le média adéquat l’accès direct
à la monnaie en partie publique. Ce flash-
code est unique, c’est la carte d’identité de
naie. Outre le fait de disposer, pour
ptes, d’un format papier de leur dia-
gnostic, c’est une véritable fiche d’identité
de la monnaie qui est proposée là, intégrant
l’ensemble des points de contrôle, l’identi-
fication (lorsqu’elle est certaine) et l’image
de la monnaie.
En retournant sur l’espace collectionneur, le
contributeur peut également faire l’édition
de son catalogue de monnaies au format
pdf. Ce dernier ne reprend que les monnaies
portant l’indication « Oui » dans le champ
« Dans ma collection ». Outre les photos
de la monnaie il reprend le flash-code et
l’identification principale de la monnaie.
Conçu comme un mini gestionnaire
de collection
Cet espace est conçu comme un mini ges-
tionnaire de collection, il permet surtout
d’éditer et d’avoir accès à la carte d’identité
de chacune de ses monnaies. Parallèlement,
ces informations ne sont disponibles que
pour le contributeur qui peut décider ou pas
de la publication de la photo de sa monnaie
et qui décide lui-même de l’affichage de
son identité ou d’un pseudo dans la partie
publique.
Le devenir des monnaies
déjà entrées ?
Rien n’est perdu ! Les contributeurs qui ont
utilisé une adresse mail pour soumettre leur
monnaie peuvent dès à présent créer leur
compte, le rattachement de leur monnaie se
fait automatique via l’e-mail. Ils sont ensuite
libres de changer
l’affichage nom,
prénom, copy-
MAIS QUE S’EST-IL RÉELLEMENT PASSÉ
IL Y A DEUX SIÈCLES,
DUPRÉ ÉTANT GRAVEUR GÉNÉRAL ?
a modification se
propage automatique-
ment à l’ensemble de
leurs monnaies.
TION, désormais,
umettre une mon-
naie, il est indispensable
de s’identifier. L’avan-
tag
e c’est que nom, prénom,
ght sont reportés des
tres du compte directe-
ment dans la fiche monnaies,
ce qui permet d’uniformiser ces
d
onnées.
nne partie contributeur est désormais
inactive, elle se transformera en terme en
podium des contributeurs de même qu’il
existe un podium de la collection idéale,
utefois renvoyer vers les monnaies.
Quelques rappels sommaires :
Rappelons que la vocation première du site
Dupré est bien de répertorier l’ensemble des
paires de coins utilisées à l’époque, de les
mettre en rapport par la suite afin de disposer
d’un outil d’identification fiable et d’une
connaissance aussi exhaustive que possible
de la production monétaire de l’époque. Le
site identification est indissociable
du site ARCHIVES pour lequel les
transcriptions se poursuivent.
Rappelons également que le site
Dupré peut permettre d’identifier
une monnaie sous réserve
d’un rapprochement avec une
paire de coins déjà en base et
identifiée par un exemplaire
indiscutable. De même une
monnaie soumise donnant
naissance à une nouvelle paire
de coins est toujours sujette à
caution et peut-être ultérieure-
ment reclassée par un modérateur. La base
de données est encore trop jeune pour certi-
fier à coup sûr toutes les monnaies soumises
et un grand nombre d’entre elles restent en
inclassables
en attendant patiemment leur
petite sœur.
Les modérateurs
font à la fois un tra-
vail de validation
et de re-balayage
régulier de la base.
Lors de ces révi-
sions, les paires de
coins sont compa-
rées entre elles, certaines
peuvent être refondues,
des monnaies peuvent
être reclassées une ou
plusieurs fois. En bref, le
classement d’une monnaie dans une paire de
coins peut tout à fait ne pas être définitif .Via
le compte collectionneur, le contributeur a
en permanence accès à ses monnaies et aux
mises à jour effectuées.
La base Dupré compte aujourd’hui pas loin
de 4200 monnaies répertoriées… Mais ce
n’est qu’une infime partie de ce qui reste
« à trouver »…Les contributions sont libres,
gratuites, à discrétion et très attendues !
1...,8,9,10,11,12,13,14,15,16,17 19,20,21,22,23,24,25,26,27,28,...40